L’Allemagne remet au goût du jour les fusions bancaires

le 20/11/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le rapprochement des groupes mutualistes DZ et WGZ, mus par des considérations défensives, crée le troisième acteur bancaire du pays.

L’Allemagne remet au goût du jour les fusions bancaires
Le secteur bancaire allemand est très fragmenté et son activité de détail de faible rentabilité.
Entre crise financière et régulation dissuasive, les fusions bancaires étaient passées de mode ces dernières années. Hormis une poignée d’acquisitions offensives, comme celle du britannique TSB par l’espagnol Sabadell, le M&A bancaire s’est surtout nourri d’achats ciblés dans certains métiers...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi