La justice autorise Lloyds à rembourser 4,5 milliards d’euros de titres «CoCo»

le 14/12/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La décision, qui fera économiser 456 millions d’euros à la banque chaque année, pénalise les porteurs, principalement des particuliers.

Lloyds Banking Group remporte une nouvelle manche dans son combat contre certains créanciers porteurs d’obligations contingentes convertibles (CoCo). Une Cour d’appel londonienne a décidé que la banque britannique était dans son bon droit concernant leur remboursement anticipé, principalement au...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi