Goldman Sachs a particulièrement souffert dans le trading obligataire

le 16/10/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La banque a enregistré une baisse de ses revenus de 33% au troisième trimestre nettement plus marquée que chez Citigroup, JPMorgan et Bank of America.

Pour la première fois depuis 2011, Goldman Sachs a déçu les analystes au troisième trimestre. En baisse de 38% sur un an, à 1,33 milliard de dollars (1,16 milliard d’euros), le profit de la banque a pâti des turbulences de marché qui ont handicapé son activité de trading obligataire. Le pôle a...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi