Les exigences en fonds propres contrarient BNP Paribas

le 24/12/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les exigences relatives à sa filiale BNL coûteront 900 millions d’euros. BNP Paribas veut coter First Hawaiian Bank pour atteindre son objectif 2019.

L’information tient en une phrase, dans le communiqué diffusé par BNP Paribas hier soir sur la situation de ses fonds propres réglementaires: «BNP Paribas envisage différentes alternatives stratégiques concernant First Hawaiian Bank qui, si elles sont menées à bien, pourraient augmenter le ratio...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi