Les eurodéputés ciblent les activités de marché des banques françaises

le 30/10/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le compromis trouvé au Parlement sur la réforme des structures bancaires est défavorable à BNP Paribas et à la Société Générale.

Après plusieurs mois de négociations secrètes, les députés européens Gunnar Hökmark et Jakob von Weizsäcker se sont entendus hier sur une position commune concernant la réforme des structures bancaires. Ce texte, présenté en 2013 par la Commission européenne, prévoyait la filialisation des...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi