Le crédit à la consommation voit sa part baisser dans le surendettement

le 30/11/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La montée en puissance des prêts personnels face au revolving depuis la loi Lagarde a aussi fait passer les banques devant les acteurs spécialisés.

La loi Lagarde de 2010 sur le crédit à la consommation a eu un impact durable sur le marché. La réforme des taux d’usure et du crédit renouvelable qu’elle a entraînée coïncide avec un recul du nombre de dossiers de surendettement comportant un «crédit conso», selon le dernier bulletin trimestriel...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi