La Chine entend mettre au pas les sites de financement collaboratif

le 04/01/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Pékin veut encadrer les plates-formes peer-to-peer en plein essor, mais soupçonnées de dérives, dans un pays où le crédit reste très encadré.

Après des années de «laisser faire», la Chine entend bien mettre de l’ordre parmi les milliers de sites de financement peer-to-peer (collaboratif) qui pullulent au pays de la tontine. Lointaines héritières de cette coutume ancestrale du prêt communautaire, les plates-formes internet chinoises...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi