Barclays transige aux Etats-Unis dans le dossier Euribor

le 03/11/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La banque britannique a accepté de verser 94 millions de dollars dans le cadre d’un règlement amiable aux Etats-Unis pour mettre fin à des poursuites judiciaires liées à la manipulation des taux Euribor. Elle était poursuivie par un groupe d’investisseurs, en compagnie de 11 autres acteurs du...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi