Bankia gonfle la facture de sa désastreuse entrée en Bourse

le 28/12/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La banque et sa holding augmentent de plus de un milliard d’euros les provisions constituées pour faire face aux plaintes d’épargnants.

Bankia  accroît le coût de sa désastreuse IPO de 2011. La banque espagnole et son actionnaire de référence, BFA, sont convenus le 23 décembre d’augmenter de 1,06 milliard d’euros au total leurs provisions pour faire face au coût des poursuites judiciaires que de nombreux actionnaires, floués lors...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi