Bâle 4 contraint les banques à accentuer la réduction de leur bilan

le 30/10/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La stabilité des actifs pondérés de Deutsche Bank à 2020 masque une inflation de 100 milliards d’euros liée aux réformes réglementaires.

Deutsche Bank, comme Credit Suisse la semaine dernière, a annoncé hier une restructuration dont l’un des objectifs est clair: respecter, dans les deux à trois prochaines années, les nouvelles contraintes en capital liées au ratio de levier. Mais la banque allemande a aussi donné un avant-goût du...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi