L’Etat renforce les banques françaises

le 22/01/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La deuxième injection de capital leur permettra d'augmenter leurs fonds propres durs

Un gros coup de pouce. La deuxième tranche de 10,5 milliards d’euros de capital mise à la disposition des banques françaises met l’accent sur le renforcement des fonds propres durs, en leur donnant la possibilité d’émettre des actions préférentielles éligibles au core tier one, et de convertir les titres de la première tranche. Ces actions seront mieux rémunérées pour l’Etat. La Société Générale, qui a rassuré les marchés hier (lire page 9), et BNP Paribas, ont dit étudier «avec intérêt» ce nouveau dispositif.

A lire aussi