L'Ecureuil reste le principal distributeur de microcrédit personnel

le 23/09/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’établissement bancaire, qui détient une part de marché de 40,7 %, devance largement les groupes Crédit Coopératif (22 %) et Crédit Mutuel (15,1 %)

La microfinance avance à petits pas en France. Dans le domaine des microcrédits personnels, dont le nombre a progressé de 54% à 5.520 en 2009, «nous voyons que les banques s’engagent dans ce domaine. L’initiative en début d’année de la FBF (Fédération bancaire française), qui a encouragé le développement de ce type de crédit, est bienvenue, mais est également 'due'», a estimé mercredi Michel Camdessus, président de l’observatoire de la microfinance, à l’occasion de la présentation du rapport annuel 2009.

En effet, «les banques ont le bénéfice de la distribution universelle du Livret A, qui est reconnu comme un instrument de promotion de l’accessibilité bancaire», a expliqué le président. Parmi les premiers distributeurs de microcrédit personnel en 2009, on retrouve logiquement les trois acteurs historiques du Livret A avant sa banalisation.

Le groupe Caisse d’Epargne occupe ainsi la première place avec une part de marché de 40,7%, contre 37,4% en 2008, tandis que le Crédit Mutuel s’inscrit en troisième position avec une part de 15%. La Banque Postale n’occupe toutefois que la sixième place. Le Crédit coopératif s'incrit en deuxième place avec une part de marché de 22%, ce qui donne de fait au groupe BPCE près des deux tiers du marché.

Concernant le microcrédit professionnel, le nombre de prêts accordés a progressé en 2009 de 38% à 20.384. Alors que le montant moyen des prêts, assorti d’un taux d’intérêt variant entre 4 et 6%, tourne autour de 3.000 euros, l'activité reste encore embryonnaire.

«Nous souhaitons un volet sur le microcrédit lors du prochain G20 en France. Nous avons proposé la constitution d’un groupe de travail en marge des grandes rencontres», a indiqué Paul Loridant, secrétaire général de l’observatoire de la microfinance.

A lire aussi