JPMorgan suscite des réactions contrastées

le 16/07/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La banque affiche une rentabilité en hausse, mais des perspectives floues

Première grande banque américaine à publier ses comptes trimestriels, JPMorgan affiche un bénéfice net en forte hausse (+76%, à 4,8 milliards de dollars), alors que les investisseurs et les analystes s'étaient montrés plus prudents au regard des perturbations sur les marchés de taux au deuxième trimestre. Le titre a été sanctionné, non pas en raison de la baisse (attendue) des revenus de trading, mais parce que son responsable Jamie Dimon (photo) n'est pas parvenu à rassurer quant aux perspectives de l'économie américaine et du groupe.

A lire aussi