ING retourne à la case banque

le 27/10/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Pour satisfaire la Commission, le groupe néerlandais se sépare de l’assurance et de la gestion d’actifs

C’est la fin de dix-huit ans d’histoire. ING, né en 1991 du rapprochement entre Nationale Nederlanden et NMB Postbank, va scinder puis céder ses activités d’assurance et de gestion d’actifs. Ceci dans l’espoir que la Commission européenne accepte le plan de soutien gouvernemental dont il a bénéficié. Il va également lever d’ici à la fin de l’année 7,5 milliards d’euros pour rembourser la moitié des dix milliards de fonds propres apportés par l’Etat néerlandais. L’autre moitié sera remboursée avec le fruit d’autres cessions à venir.

A lire aussi