La France suit à la lettre le G20 sur les bonus

le 06/11/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les banques françaises s'inquiètent d'un déséquilibre avec leurs concurrentes étrangères

Christine Lagarde montre les dents. S’inquiétant du manque de progrès des membres du G20 dans l’application des règles de Pittsburgh sur les rémunérations des professionnels de marché, la ministre de l’Economie va demander au Conseil de stabilité financière un rapport pour mars 2010. Le règlement relatif au contrôle interne des établissements de crédit - et des bonus - a été modifié par un arrêté, publié hier au Journal officiel. Mais les banquiers s’interrogent sur l’égalité de traitement avec leurs concurrents étrangers.

A lire aussi