Les frais interbancaires mis à l'amende

le 21/09/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'Autorité de la concurrence française a condamné onze établissements à 385 millions d'euros

Les pratiques tarifaires des banques françaises sont mises à l'index. L’Autorité de la concurrence française a condamné hier onze établissements, y compris la Banque de France, à une amende cumulée de 385 millions d’euros. Dans sa décision de 148 pages, elle les accuse d'avoir «mis en place de manière concertée» et non justifiée une commission interbancaire sur l'échange image-chèque (CEIC). Ce prélèvement de 4,3 centimes a été instauré de janvier 2002 à juillet 2007, lors de la mise en place du système dématérialisé de compensation des chèques.

A lire aussi