Les encours de crédit se contractent en France

le 13/05/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les banques françaises restaurent leurs marges mais risquent de payer la chute des volumes

Pour prix d’un refinancement garanti par l’Etat, dont Bruxelles a autorisé hier la prolongation, les banques françaises se sont engagées à accroître cette année leurs encours de 3 à 4 %. Elles n’en prennent guère le chemin, alors que, dans le même temps, la baisse des taux leur permet de reconstituer leurs marges. A fin mars, l’encours de crédit au secteur privé dans l’Hexagone est encore en hausse de 3,4 % sur un an, mais décroît de 0,2 % en annualisant les chiffres du premier trimestre, selon la Banque de France.

A lire aussi