Les bonus placent les banques entre deux feux

le 25/08/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Si elles sont prêtes à de nouvelles concessions, elles réclament un traitement international du sujet

Les banques françaises jouent un jeu serré sur les rémunérations de leurs activités de marché. Elles devront présenter des engagements crédibles à Nicolas Sarkozy (photo) cet après-midi, lors de la rencontre entre leurs représentants et un président de la République pressé par l’opinion. Sous peine de se voir dicter leur conduite par une loi ou un décret très strict. Mais elles savent aussi combien ces mesures peuvent les handicaper face à certaines concurrentes anglo-saxonnes, qui ont repris leurs habitudes en matière de bonus.

A lire aussi