Les banques donnent l'alerte sur la liquidité

le 16/03/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Un nombre croissant de banquiers jugent inapplicables en l'état les projets du Comité de Bâle

Depuis la mi-décembre, les nouvelles exigences en capital du Comité de Bâle ont fait couler beaucoup d’encre. Mais un deuxième sujet inquiète tout autant les banques européennes : la liquidité. Jean-Laurent Bonnafé (photo), le directeur général délégué de BNP Paribas, s’en est ému la semaine dernière devant les parlementaires belges. Estimant à 1.500 milliards d’euros le surcroît de ressources longues que les banques de la zone euro devraient trouver, le patron de BNP Paribas a jugé ce montant «impossible à absorber par le marché».

A lire aussi