Bâle 3 laisse du temps au secteur bancaire

le 14/09/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les marchés actions écartent le spectre d'une vague de recapitalisations à court terme

Dans l’expectative depuis neuf mois, les marchés actions et crédit ont manifesté hier leur soulagement après la publication par le Comité de Bâle des nouvelles règles prudentielles pour le secteur bancaire. La mise en place d’un ratio de fonds propres durs moins strict qu’attendu, à 7 %, et un calendrier d’application étalé jusqu’en 2019, écartent le spectre de recapitalisations massives. Cette annonce «devrait permettre d’éviter de lourdes augmentations de capital à court terme», se réjouissait hier Oddo Securities.

A lire aussi