Alistair Darling durcit la supervision bancaire

le 09/07/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Un conseil de stabilité financière verra le jour. Mais la surveillance tripartite est maintenue

Alistair Darling veut mettre les bouchées doubles pour éviter une répétition de la débâcle bancaire subie par le Royaume-Uni au cours des deux dernières années. Dans un Livre blanc de 176 pages présenté hier, le chancelier de l’Echiquier a annoncé son intention de renforcer les pouvoirs de la Financial Services Authority (FSA) mais aussi ceux de la Banque d’Angleterre, mettant ainsi fin à la polémique sur la lutte d’influence entre les deux institutions. Un changement dans la continuité plus qu'une révolution.

A lire aussi