La BCE veut plafonner l’exposition des banques au risque souverain

le 12/10/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Danièle Nouy suggère d’utiliser le mécanisme des grands risques qui interdit à une banque d’engager plus de 25% de son capital sur une contrepartie.

Rompre le lien délétère entre bilans bancaires et emprunts d’Etat reste un objectif des superviseurs. La présidente du Mécanisme de supervision unique (MSU) des banques européennes, Danièle Nouy, a répété la semaine dernière sa volonté de diminuer l’exposition des banques au risque souverain....

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi