Des actionnaires de Towers Watson veulent faire échouer sa fusion avec Willis

le 12/10/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le projet annoncé fin juin doit donner le contrôle du nouvel ensemble à Willis, troisième courtier d’assurances américain.

La pilule a du mal à passer. Certains actionnaires de Towers Watson s’opposent au projet de fusion du cabinet de conseil américain avec le courtier en assurances Willis, a révélé jeudi Bloomberg. Annoncée fin juin, cette opération à 18 milliards de dollars (15,8 milliards d’euros) doit s...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi