RBS pourrait racheter ses actions pour accélérer sa privatisation

le 29/09/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Royal Bank of Scotland (RBS) pourrait racheter ses propres actions pour faciliter le désengagement de l’Etat britannique, qui possède toujours 73% du capital de la banque, a déclaré mardi son directeur général à des investisseurs. L’Etat britannique a cédé le 4 août une participation de 5,4% dans...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi