Relaxé, François Pérol reste patron de BPCE

le 25/09/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Son mandat court jusqu’en mai 2017. Mais le procès en appel pourrait relancer la guerre de succession au sein du groupe mutualiste.

Relaxé, François Pérol reste patron de BPCE
(Photo DR)
Non coupable». François Pérol n’a pu retenir ses larmes hier, à l’énoncé du jugement. Le tribunal correctionnel de Paris a relaxé le président du directoire de BPCE au terme de son procès pour prise illégale d’intérêts présumée, lors de sa nomination à la tête du groupe issu de la fusion des...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi