La nouvelle gouvernance du Crédit Mutuel laisse intacts les conflits internes

le 22/09/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Changement de statut et arrivée d’administrateurs indépendants ne mettent pas fin à la prédominance du CM11-CIC.

Sous l’amicale pression de la BCE, son nouveau superviseur, le Crédit Mutuel se dotera le mois prochain d’une nouvelle gouvernance, fruit d’un an de travaux. Ces règles de fonctionnement rénovées ne suffiront pas à éteindre les conflits internes entre les «Bretons» d’Arkéa et le puissant CM11-CIC...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi