Le Portugal suspend la vente de Novo Banco faute d’accord sur le prix

le 16/09/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La banque centrale attendrait les élections générales ou les stress tests européens pour céder l’ex-Banco Espirito Santo.

Lisbonne gagne du temps. La Banque du Portugal envisage de repousser la vente de Novo Banco, a révélé hier le journal Diario Economico. Dans la journée, le Premier ministre portugais Pedro Passos Coelho a affirmé qu’il n’était pas au courant, tout en indiquant qu’il «respecterait» la décision de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi