Berlin émet de fortes réserves contre une garantie des dépôts européenne

le 16/09/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Soutenue par l’Autriche, l’Allemagne juge urgent d’attendre. La Commission fera des propositions d’ici à deux mois.

La BCE tout comme la Commission européenne en ont fait une des pièces maîtresses de la première vague de réforme de l’Union économique et monétaire. Mais la mutualisation, dans une proportion à définir, de la garantie des dépôts bancaires, bute sur l’opposition de l’Allemagne et de son allié...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi