UBS s'acquitte de 545 millions de dollars afin de solder ses litiges

le 20/05/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

UBS s'acquitte de 545 millions de dollars afin de solder ses litiges

La banque suisse UBS a accepté de verser 545 millions de dollars (489 millions d'euros) d'amendes dans le cadre d'un accord avec les autorités américaines au sujet de manipulations présumées des taux de changes, tout en plaidant coupable de fraude dans un autre dossier, celui du taux interbancaire Libor. Le montant est réparti entre une amende de 342 millions pour les manipulations présumées sur les changes et 203 millions pour manipulation du Libor. Le marché s'attendait à une amende totale proche d'un milliard de dollars.

En plus d'UBS, quatre autres banques sont concernés par le dossier des taux de changes : JPMorgan, Citigroup, Barclays et Royal Bank of Scotland. Les accords avec les autorités américaines pourraient être annoncés mercredi après-midi. Le montant cumulé des sanctions négociées pourrait atteindre plus de 5 milliards de dollars (4,5 milliards d'euros), soit plus que les 4,3 milliards de dollars d'amendes infligés en novembre par les autorités britanniques, suisses et américaines de régulation des marchés financiers à six banques (UBS, HSBC, Citigroup, RBS, JPMorgan et Bank of America ) dans le cadre de règlements négociés sur des manipulations présumées du marché des changes.

A lire aussi