Vitor Constancio veut élargir les stress tests aux acteurs non bancaires

le 27/04/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Les tests de résistance ne devraient pas être réservés aux banques mais s'appliquer également aux principales institutions financières non bancaires de la zone euro, a déclaré lundi Vitor Constancio, vice-président de la BCE. Les bilans de santé qu'ont subi l'an dernier les banques européennes devraient être étendus à des établissements comme les assureurs, les fonds d'investissement et les fonds de pension, a-t-il expliqué lors d'une conférence à Bruxelles. «Nous devons limiter les risques pour ces acteurs systémiques et augmenter leur résistance dans le cycle financier», a-t-il dit.

A lire aussi