Le say on pay fragilise Aviva et RSA

le 20/04/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

A l'approche des assemblées générales, les assureurs britanniques sont soumis à une forte pression sur la question des bonus. RSA subit les critiques de certains actionnaires qui reprochent à la compagnie de ne pas tenir ses promesses de modération. Aviva a déjà reculé face à ISS.

A lire aussi