Julius Baer est convaincu de parvenir bientôt à un accord avec les Etats-Unis

le 15/04/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le président de Julius Baer, Daniel Sauter, est «convaincu» que la banque privée suisse fera partie des prochains établissements à trouver un accord avec les Etats-Unis sur les questions d'évasion fiscale. Il a déclaré aujourd'hui aux actionnaires de la banque que les négociations avaient atteint un «stade avancé», indique Bloomberg, qui a eu accès à la version écrite de son discours. Les autorités auraient apprécié la coopération précoce de la banque, qui affirme avoir fait le ménage dans son portefeuile de clients. Julius Baer fait partie de la douzaine d'établissements helvétiques à être sous le feu d'une enquête du département de la Justice américain sur des soupçons de complicité de fraude fiscale. UBS et Credit Suisse ont accepté de payer respectivement 780 millions et 2,6 milliards de dollars.

A lire aussi