BNP Paribas dévoile le bonus de ses banquiers stars

le 09/04/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les 830 «preneurs de risque» identifiés au niveau du groupe ont droit à 250 millions d'euros de variable au titre de 2014.

BNP Paribas dévoile le bonus de ses banquiers stars

BNP Paribas verse moins de bonus que de salaire fixe à ses «stars». Au titre de 2014, le groupe a accordé 250 millions d’euros de rémunérations variables aux 830 collaborateurs dont les activités ont une incidence significative sur son profil de risque, au sens de la directive CRD 4. Ces bonus ont été inférieurs aux 272,8 millions d'euros de rémunération fixe, selon un document publié sur le site internet de la banque. Le montant de variable accordé au titre de 2014 se divise entre 67,7 millions acquis ou livrés, et 182,1 millions dont le versement, conditionnel, sera étalé entre septembre 2015 et septembre 2018.

Hors membres du comité exécutif, le variable moyen accordé pour 2014 atteint près de 300.000 euros, et la rémunération moyenne totale près de 626.000 euros. Mais 149 collaborateurs ont droit au titre de l’exercice écoulé à une rémunération totale supérieure au million d’euros, dont 33 exercent leur activité en France, 47 au Royaume-Uni, 29 aux Etats-Unis et 30 en Asie. Parmi ces heureux élus, 21 ont droit à plus de 2 millions d’euros. La banque de financement et d’investissement, qui concentre 433 material risk takers (MRT) a accordé 360 millions d’euros de fixe et de variable. La gestion d'actifs n'apparaît pas dans le décompte.

Le variable de ces 830 collaborateurs marque un recul par rapport aux rémunérations effectivement versées en 2014. Ces collaborateurs avaient touché l’an dernier 334,7 millions d’euros de bonus, actions gratuites et autres stock-options, pour 264,5 millions de salaire fixe. L’enveloppe globale touchée par ces «preneurs de risque» en 2014, de 599 millions d’euros, sera soumise au vote de l’assemblée générale annuelle le 13 mai.

Mais les comparaisons sont délicates d'une année à l'autre: les montants touchés en 2014 incluent les quotes-parts des bonus différés accordés au titre des exercices 2010 à 2012. D’ailleurs, BNP Paribas précise que «la rémunération totale de ces 830 collaborateurs MRT groupe a augmenté de 2,1% en 2014 par rapport à 2013». Et ce, malgré l'amende record payée aux Etats-Unis l'an dernier.

Le périmètre des MRT a aussi beaucoup varié l’an dernier. Pour 2013, BNP Paribas n’avait communiqué que les bonus de 357 collaborateurs clé, au sens des précédentes règles CRD 3. Si ce nombre passe désormais à 830, il faut y ajouter 430 collaborateurs de filiales significatives, qui appliquent les règles à leur échelle, et 618 banquiers hors Union européenne soumis à des règles locales.

A lire aussi