Sabadell concrétise en Grande-Bretagne ses projets d’internationalisation

le 23/03/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

22% des actifs de Sabadell se trouveront hors d’Espagne après le rachat confirmé de TSB. Les banques espagnoles veulent sortir de leurs frontières.

Les banques espagnoles reprennent goût à la croissance externe. Sabadell et TSB ont officialisé vendredi l’offre d’achat par la cinquième banque espagnole de la septième banque du Royaume-Uni pour un montant de 1,7 milliard de livres (2,35 milliards d’euros). Lloyds Banking Group, dont TSB est filiale à 50%, accepte de vendre une participation de 9,99% à Sabadell et prend l’engagement de lui céder le reste de sa participation, soit 40,01%.

L’opération permet à la banque espagnole de prendre place au Royaume-Uni en banque de détail. Sabadell, qui veut se développer à l’international, précise qu’avec cette acquisition, 22% de ses actifs seront désormais situés hors d’Espagne, contre 5% fin 2014. Son entrée sur le marché britannique pourrait l’aider à atteindre son objectif de quasiment tripler ses revenus pour atteindre 1 milliard d’euros en 2016. L’opération doit aussi lui permettre d’économiser 160 millions de livres par an pendant trois ans avec l’apport par TSB de sa plate-forme technologique.

En 2013, Sabadell avait déjà procédé à une augmentation de capital et racheté la filiale non profitable de Lloyds en Espagne. Elle a fait d’autres acquisitions récentes, plus modestes, et doit recevoir une licence de banque complète au Mexique plus tard dans l’année.

D’autres banques espagnoles se sont lancées récemment dans la croissance externe à l’étranger, après des années de profil bas à cause de la crise. Santander était devenu le principal challenger des «big four» anglaises que sont Lloyds, Barclays, HSBC et RBS, qui contrôlent 80% de leur marché domestique, après avoir racheté Abbey National il y a une dizaine d’années. Comme Caixabank, Santander cherche désormais à faire des achats au Portugal, quand Bankinter réfléchirait à se développer en Italie.

Sabadell annonce qu’elle va procéder à une augmentation de capital de 1,6 milliard d’euros pour financer l’achat de TSB, au prix de 1,48 euro par action, 33% moins cher que son prix à la clôture jeudi. Les analystes interrogés par Reuters anticipaient une augmentation de 1,5 milliard lors de l’annonce du projet d’OPA le 12 mars. Pour Benjie Creelan-Sandford, analyste chez Macquerie, la banque cherche aussi à maintenir son ratio CET1, qui s’élevait à 11,7% fin 2014.

Après avoir chuté de 6,64% en bourse au soir du 12 mars, l’action Sabadell a terminé vendredi en hausse de 4,5% à Madrid.

A lire aussi