L’EBA resserre les règles sur les bonus bancaires

le 05/03/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le superviseur européen souhaite mettre fin au flou entourant certaines indemnités fixes.

Le diable se cache souvent dans les détails. Alors que les dirigeants européens s’étaient entendus en 2013 pour limiter la part de la rémunération variable des banquiers de l’UE à 100% de leur salaire fixe, et jusqu’à 200% avec l’accord des actionnaires, les dérives pointées l’an dernier par l'Autorité bancaire européenne (EBA) ont conduit le superviseur à soumettre hier de nouvelles lignes directrices. Ouvertes à la consultation jusqu’au 4 juin, elles visent notamment à clarifier la frontière entre rémunération fixe et variable.

L’EBA a pointé des dérives dans les rémunérations des banquiers européens, notamment au Royaume-Uni. Crédit Fotolia.
ZOOM
L’EBA a pointé des dérives dans les rémunérations des banquiers européens, notamment au Royaume-Uni. Crédit Fotolia.

A lire aussi