Les banques britanniques risquent de devoir payer plus d'impôts

le 02/03/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

A l'approche des élections législatives du mois de mai, la pression monte un peu plus sur le secteur bancaire britannique. Le parti libéral démocrate, qui appartient à la coalition du gouvernement de David Cameron, pousse pour l'instauration dans le prochain budget d'une taxe supplémentaire sur les banques britanniques, en plus de celle mise en place en 2011. Son montant pourrait représenter 1 milliard de livres par an. Si elle n'est pas retenue dans le budget final, qui doit être présenté en avril, le parti libéral démocrate placera la mesure dans son programme électoral.

A lire aussi