Lloyds verse son premier dividende depuis la crise

le 27/02/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Sauvée par l’Etat lors de la crise financière de 2008, Lloyds redevient profitable et va payer un dividende à ses actionnaires pour la première fois depuis 6 ans. La banque britannique publie un résultat net de 1,5 milliard de livres (2,3 milliards d’euros) en 2014, contre une perte de 838 millions de livres (746 millions d’euros) en 2013. Le groupe, encore détenu à 23,9 % par le Trésor, distribuera un dividende de 0,75 pence par action. Il se fixe comme objectif à moyen terme de distribuer au moins 50 % de ses bénéfices à ses actionnaires. Le gouvernement recevra cette année un dividende de 130 millions de livres.

A lire aussi