RBS cumule 50 milliards de livres de pertes depuis 2008

le 26/02/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La banque britannique a publié jeudi une perte nette, pour la septième année consécutive, de 3,47 milliards de livres. Elle porte à 49,5 milliards (67,5 milliards d'euros) la perte cumulée du groupe depuis 2008, année de sa nationalisation avec une injection de fonds publics de 45 milliards de livres. Elle espère au mieux l'équilibre en 2015, exercice qui sera encore marqué par le coût de règlement de certains litiges. L'action cédait près de 4% vers 12h30.

RBS a dévoilé un vaste plan de réduction de ses activités en BFI. «Soyons bien clair: c'est la fin du modèle de banque d'investissement internationale autonome pour RBS», a déclaré à la presse le directeur général Ross McEwan. Le groupe se retirera de 25 pays en Europe, en Asie et au Proche-Orient et conservera une présence dans 13 pays, dont la France. Les activités de banque transactionnelle seront recentrées sur l'Irlande et le Royaume-Uni. Au total, les actifs pondérés de la BFI seront réduit des deux tiers en cinq ans, pour tomber entre 35 et 40 milliards de livres, et les actifs financés de 70%, à 75-80 milliards. Le groupe, dont le ratio de solvabilité CET1 est passé de 8,6% à 11,2% en un an grâce à la réduction de son bilan, vise un CET1 de 13% pour pouvoir ensuite distribuer du dividende.

A lire aussi