Intesa relève son dividende grâce à ses fonds propres

le 10/02/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Intesa Sanpaolo, la principale banque de détail en Italie, a subi un recul de son bénéfice au quatrième trimestre mais a continué de renforcer ses fonds propres et a relevé son dividende. Le groupe bancaire a fait état mardi d'un bénéfice net de 48 millions d'euros, bien inférieur au consensus de 142 millions établi par Reuters à partir des estimations de cinq analystes, qui s'échelonnaient de 66 à 239 millions d'euros. Le bénéfice a été grevé par une hausse de 13% des coûts salariaux et des provisions pour créances douteuses d'un peu plus d'un milliard d'euros. Intesa a également comptabilisé une charge de 160 millions d'euros pour ses activités en Hongrie en raison d'une modification du cadre réglementaire.

Le ratio de fonds propres Tier 1, mesure clé de la solidité financière, s'établissait à 13,3% fin décembre contre 13% trois mois plus tôt, soit l'un des plus élevés du secteur bancaire italien. Intesa propose un dividende relevé à sept centimes contre cinq centimes un an plus tôt. Intesa Sanpaolo a par ailleurs confirmé mardi le versement de dividendes de 2 milliards d'euros au titre des résultats de 2015 contre 1,2 milliard sur ceux de 2014.

Le groupe bancaire compte restituer aux actionnaires jusqu'à 10 milliards d'euros entre 2014 et 2017 mais certains analystes se demandent s'il sera en mesure de tenir ces engagements en raison des nouvelles règles en termes de fonds propres.

A lire aussi