Groupama Banque se met au crowdfunding pour prêter aux PME

le 22/01/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La filiale de Groupama veut proposer 100 millions d’euros sur 4 ans à des entreprises via la plate-forme de financement participatif Unilend.

Groupama Banque se met au crowdfunding, et Unilend se marie avec une banque. La filiale bancaire de Groupama a annoncé la signature d’un partenariat avec la plate-forme de financement participatif pour les TPE et PME, premier exemple de convergence entre les deux univers, avec l’objectif de co-investir en prêtant jusqu’à 100 millions d’euros sur les 4 prochaines années. La banque pourrait prêter 5 millions cette année, avec une montée en charge progressive sur la période.

«Ce partenariat nous permet de nous développer dans le digital, ce qui est absolument indispensable aujourd’hui. Et il nous permet de continuer à développer nos crédits, car nos encours de crédits ont augmenté moins fortement que nos encours de dépôts l’année dernière», explique Bernard Pouy, président de Groupama Banque. Ces postes ont crû respectivement de 7% (crédits) et 16% (dépôts) en 2014. La banque vise 2,2 milliards d'euros d'encours de crédits et 2,4 milliards d'encours d'épargne en 2017.

En pratique, Groupama Banque a créé un compte sur le site d’Unilend et va co-financer des projets avec les autres prêteurs du site, des particuliers à 97%. «La banque interviendra à hauteur de 20% au maximum dans un projet, pour maintenir la dynamique de crowdfunding», précise Bernard Pouy. Comme les autres prêteurs, Groupama Banque sélectionnera les dossiers et définira le montant et le taux du prêt. Unilend accorde des prêts de 85.000 euros en moyenne pour une durée de 24 à 60 mois au taux moyen de 9% à des PME ayant au moins trois exercices comptables. «Historiquement, nous sommes investis dans l’agriculture, l’agroalimentaire et l’animation des villages», rappelle Bernard Pouy. Ce partenariat permet à Groupama Banque de diversifier sa clientèle entreprise alors qu’Unilend prête à des PME de tous secteurs partout sur le territoire.

«Nous avons des ambitions de développement élevées. Dans cinq ans, nous voulons avoir facilité le financement de TPE et de PME à hauteur d’un milliard d’euros», annonce Nicolas Lesur, président et co-fondateur d’Unilend. Il s’appuie sur l’exemple du britannique Funding Circle qui a permis de lever 500 millions de livres en cinq ans. Lancé en novembre 2013, Unilend, qui revendique la place de leader français du crowdfunding de prêt aux TPE-PME dans un marché où les nouveaux acteurs fleurissent, a permis à ce jour à 90 entreprises d’emprunter près de 8 millions d’euros auprès de 3.500 prêteurs.

A lire aussi