Goldman Sachs déprécie une créance à Banco Espirito Santo

le 14/01/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Goldman Sachs a dû déprécier au quatrième trimestre un prêt accordé à la banque portugaise en restructuration Banco Espirito Santo (BES), ce qui a pesé sur ses résultats et les bonus distribués à certains de ses salariés, a appris Reuters de plusieurs sources. Le 22 décembre, la banque centrale portugaise avait annulé le transfert vers Novo Banco -le nouvel établissement sain issue du démantèlement de BES - d'une dette de 835 millions de dollars (710 millions d'euros) apportée par Goldman Sachs et certains de ses clients à BES peu avant sa faillite. La créance restant cantonnée dans la structure en cours de liquidation, elle ne sera donc pas être remboursée. La banque américaine avait indiqué fin décembre qu'elle combattrait la décision de la banque centrale.

 

A lire aussi