Le risque pétrolier pèse sur les valeurs bancaires

le 08/01/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La chute du Brent accroît la sous-performance du secteur en Bourse. Rien d'inquiétant, selon les analystes.

La chute des prix du pétrole, passé hier sous les 50 dollars le baril de Brent, fait une victime collatérale: les valeurs bancaires en Bourse. Depuis le 15 septembre, date à laquelle le plancher des 100 dollars a été enfoncé, l’indice Euro Stoxx 50 des banques a perdu 16%, contre -6,6% pour l’indice général. «Le mouvement du prix du pétrole semble avoir servi de catalyseur», notent les analystes actions d’Exane BNP Paribas. L’exposition des banques européennes au secteur pétrolier ne semble pourtant pas devoir susciter trop de craintes.

Les banques restent vagues sur leur exposition aux compagnies pétrolières. Photo Bloomberg.
ZOOM
Les banques restent vagues sur leur exposition aux compagnies pétrolières. Photo Bloomberg.

A lire aussi