L’amende de RBS aux Etats-Unis pourrait être forte que prévu

le 05/01/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

RBS risque de devoir payer plus que prévu pour régler un contentieux aux Etats-Unis lié à la vente litigieuse de produits titrisés, rapportait le Times vendredi. La banque en partie nationalisée, qui a mis en réserve 1,9 milliard de livres (2,4 milliards d'euros) pour régler le dossier, risque de devoir débourser plus de cinq milliards de livres d'amendes attachées à la vente de 32 milliards de dollars (26,6 milliards d'euros) de valeurs mobilières adossées à des crédits hypothécaires (MBS), selon le quotidien.

A lire aussi