Axa devient le numéro quatre de l'assurance au Nigeria

le 01/12/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'assureur prend le contrôle de Mansard Insurance pour près de 200 millions d'euros. Il poursuit son développement opportuniste sur le continent.

Axa fait une entrée fracassante dans la première puissance économique du continent africain, le Nigeria. L'assureur français a conclu un accord en vue du rachat de Mansard, le quatrième assureur du pays (numéro quatre en dommages avec 5% de part de marché et numéro cinq en vie, épargne et retraite avec 4% du marché).

Cette acquisition, d'un montant de 198 millions d'euros, se fait via Assur Africa Holdings, qui détient 77% du capital de la cible. La holding est détenue par un consortium comprenant trois acteurs européens du financement du développement (le néerlandais FMO, l'allemand DEG et le français Proparco) et deux sociétés de capital-investissement (DPI, basée outre-Manche, et Africinvest à Tunis).

Mansard a dégagé en 2013 un chiffre d'affaires de 13,6 milliards de nairas (64,3 millions d'euros), essentiellement en dommages. Ce volume représente une augmentation de 5,6% comparé à 2012. A l'image du marché nigérian de l'assurance, l'activité entreprises représente environ les deux tiers du chiffre d'affaires. Minoritaire, l'activité dédiée aux particuliers connaît néanmoins une croissance soutenue, d'environ 40% par an en moyenne de 2010 à 2013.

«Mansard s'est différencié de ses concurrents grâce à son approche multi-canal, en mettant l'accent sur ses réseaux propriétaires», souligne le groupe Axa dans un communiqué. La société est rentable; elle a réalisé l'an dernier un bénéfice net de 2,1 milliards de nairas (9,9 millions d'euros), en hausse de 31% par rapport à 2012.

Troisième marché africain pour l'industrie de l'assurance, le Nigeria présente un potentiel de développement important avec un ratio de primes sur PIB à 0,4% seulement. Les acteurs régionaux l'ont bien compris : le marocain Saham Finances vient de prendre 40% du capital d'Unitrust Insurance, tandis que Sanlam et FBN Holdings ont pris en début d'année le contrôle d'Oasis Insurance.

Hormis cette nouvelle implantation, le groupe est présent dans six pays africains ; Cameroun, Gabon, Côte-d'Ivoire, Maroc, Sénégal et Algérie. La compagnie, dont l'intérêt pour le Ghana a déjà été évoqué, envisage son développement sur le continent «au cas par cas». Axa a par ailleurs annoncé en septembre un partenariat avec l'International Finance Corporation (Banque mondiale) afin de cibler les émergents.

A lire aussi