Santander investit dans le paiement mobile

le 28/11/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’entrée au capital de la «fintech» Monitise ouvre la voie pour la banque espagnole à de nouvelles avancées dans le paiement à distance.

Santander se renforce dans le paiement à distance. La banque espagnole a annoncé jeudi son projet d’investir 33 millions de livres (41 millions d'euros) pour prendre 5,1 % du capital de Monitise, une plate-forme technologique de paiement en ligne et mobile utilisée par des banques, des commerçants et des opérateurs mobiles. Cet investissement est réalisé à travers le fonds Santander Innoventures, détenu à 100% par Santander UK et lancé en juillet dernier avec pour objectif de prendre des parts dans des «fintech», des sociétés technologiques du secteur de la finance.

«Proposer une offre digitale est clé dans notre vision stratégique de la banque et cet investissement nous procure une excellente base à partir de laquelle construire une offre digitale globale», considère Ana Botin, présidente de Santander.

L’opération permet aussi à la banque de participer à la construction d’un nouvel écosystème, nécessaire au développement d’une offre de paiement mobile. L’opérateur téléphonique Telefonica et MasterCard, déjà partenaire de la fintech, ont en effet également annoncé un investissement de 16 millions dans Monitise, prenant respectivement 2% et 0,5% de cette entreprise cotée à Londres.

Banco Santander avait déjà noué en 2012 un partenariat avec l’opérateur Orange, le spécialiste des terminaux de paiement Ingenico, Visa et MasterCard pour lancer un pilote de paiement par téléphone mobile sans contact.

L’Espagne est un des pays d’Europe les plus avancés dans le déploiement du paiement mobile, avec l’Angleterre et la Pologne. Caixabank a lancé en février dernier un service de paiement mobile sans contact en partenariat avec Visa Europe, Orange, Telefonica et Vodafone.

Le monde en construction des partenariats destinés à permettre l’essor du paiement mobile peut aussi se passer d’opérateurs téléphoniques. Début juillet 2014, BBVA a lancé un nouveau mode de paiement développé par Visa, via la technologie HCE (Host Card Emulation). Accessible via une application reliée au cloud computing, elle n’est pas intégrée dans le téléphone ou la carte sim et nécessite seulement un téléphone Android version 4.4 et suivantes.

En France, Worldline et Visa France Europe lancent avec quatre banques ce paiement mobile sans opérateur qui pourrait lever des freins au développement de ces paiements à distance.

A lire aussi