Sberbank pâtit de la crise en Russie et en Ukraine

le 26/11/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La première banque russe a publié mercredi un bénéfice net en baisse de 24% à 70,9 milliards de roubles (1,22 milliard d'euros) au troisième trimestre. Sberbank a pâti d'une hausse de son coût du risque, qui a plus que doublé sur un an en raison du ralentissement de la croissance économique, des provisions pour des pertes éventuelles sur les prêts aux grandes entreprises, de l'affaiblissement du rouble et des provisions pour des pertes en Ukraine. La deuxième banque de Russie, VTB, avait annoncé la semaine dernière une baisse de 98% de son bénéfice net, pour les mêmes raisons.

A lire aussi