BBVA s'appuie sur le marché pour monter à 40% au capital de Garanti

le 20/11/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La banque espagnole, actionnaire à 24,9% de la banque turque, a lancé hier soir un placement accéléré pour financer l'achat de 14,9% de plus.

Les ambitions de BBVA se précisent en Turquie, où le groupe vise à terme le contrôle de Turkiye Garanti Bankasi, la seconde banque du pays dont il détient 24,9%. La banque espagnole a annoncé mercredi être en «négociations avancées» avec Dogus Holding, actionnaire à 24,2% de Garanti, pour en acquérir 14,9% et porter ainsi sa participation à près de 40%.

Les analystes de CM-CIC Securities estiment le coût d'une acquisition de 14,9% de Garanti à 2,51 milliards environ, pour une valeur de marché de près de 2 milliards. Pour financer l'opération, la banque espagnole a lancé hier soir un placement d'actions accéléré de 2 milliards d'euros, mené par Morgan Stanley et Bank of America.

BBVA avait acquis 24,9% de la banque turque auprès de General Electric et de Dogus en novembre 2010 pour 4,2 milliards d’euros. Le flottant atteint 48,8%. Sa valorisation boursière est d’environ 13,3 milliards d’euros, ce qui met la part détenue par BBVA à 4,6 milliards. Le groupe précise dans son avis financier que si l’acquisition aboutit, il ne serait pas dans l’obligation de lancer une offre publique d’achat sur la totalité des actions de Garanti, en vertu de la règlementation boursière turque.

BBVA et Dogus ont signé en novembre 2010 un accord stipulant que les deux parties devaient détenir une participation similaire dans Garanti pendant 5 ans, après quoi BBVA pourrait en prendre le contrôle. Ce qui ne devrait pas avoir lieu avant 2016. Cependant, d’après Hakan Aygun, analyste chez AK Yatirim, l’acquisition de 14,89% de Garanti par BBVA ferait baisser la part détenue par Dogus à 9,34%. Or d’après le pacte de 2010, Dogus doit céder les 4 sièges qu’il occupe sur 10 au conseil d’administration de Garanti à BBVA si sa participation tombe sous les 9,95%. Mais selon l’agence de presse Anadolu, Dogus veut rester un investisseur qualifié avec plus de 10% du capital de Garanti, et maintenir les sièges de son président, le milliardaire Ferit Sahenk, et de son directeur général.

Alors que BBVA mène une stratégie de diversification géographique et réalise l’essentiel de ses revenus à l’étranger, la contribution de Garanti au bénéfice net pour les neuf premiers mois de 2014 a été d’environ 235 millions sur 1,93 milliard d’euros, en hausse de 20%. Sur la même période, Garanti a enregistré un résultat net part du groupe de 826 millions d’euros et dispose de 74,7 milliards d’euros d’actifs à fin septembre, précisent les analystes de Oddo Securities.

A lire aussi