Une enquête pour délit d'initié viserait certains dirigeants de BNP Paribas

le 18/11/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Des dirigeants de la BNP sont visés par une enquête préliminaire pour délit d'initié ouverte début novembre par le Parquet national financier, a appris Reuters de source proche du dossier, confirmant une information du Canard enchaîné. Selon l'hebdomadaire, Selon l’hebdomadaire, seraient concernés Baudouin Prot, président de la banque en partance, son prédécesseur Michel Pébereau et le directeur général délégué Philippe Bordenave. Les trois hauts dirigeants auraient vendu, au cours de l'année 2013, près de 300.000 actions qu'ils détenaient à titre personnel, au moment où se déroulait l'enquête américaine liée à des violations d'embargo visant des opérations en dollar avec le Soudan et l'Iran notamment. BNP Paribas a accepté le 1er juillet de s'acquitter d'une amende record de 8,9 milliards de dollars et de plaider coupable de deux chefs d'accusation dans le cadre de ce dossier.

L'hebdomadaire évoque aussi des cessions début 2014. L'enquête préliminaire peut déboucher sur un classement sans suite. BNP Paribas n'était pas en mesure de commenter l'information dans l'immédiat. Le site de l'Autorité des marchés financiers ne fait pas mention de déclarations de cessions de titres BNP Paribas au premier semestre 2014 de la part de dirigeants ou d'administrateurs. Pour 2013, la cession la plus récente de titres date du 8 août 2013 et concerne une personne liée à Baudouin Prot.

A lire aussi