RBS provisionne à son tour le litige sur les changes

le 31/10/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Un jour après Barclays et Citigroup, Royal Bank of Scotland a annoncé vendredi qu'elle avait mis en réserve 400 millions de livres (509 millions d'euros) pour couvrir les amendes qui pourraient lui être éventuellement infligées au terme d'une enquête sur une manipulation du marché des changes. Elle a également constitué une nouvelle provision de 100 millions dans le scandale de la mévente d'assurance emprunteur. La banque, dont l'Etat britannique détient 80% du capital, a également annoncé un bénéfice imposable de 1,27 milliard de livres au troisième trimestre contre une perte de 634 millions un an auparavant

A lire aussi