Barclays provisionne son litige sur les changes

le 30/10/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Barclays provisionne son litige sur les changes

Barclays a ouvert en hausse 1,5% à 223,8 pence à la Bourse de Londres, avant de reculer en cours de matinée. Malgré des provisions de 500 millions de livres (634 millions d'euros) passées pour régler les amendes éventuelles liées à une manipulation du marché des changes et de 170 millions de livres pour dédommager les clients victimes de ventes abusives de produits d'assurance emprunteur (PPI), la banque britannique a fait état d'un bénéfice imposable ajusté de 1,59 milliard de livres au troisième trimestre, en hausse de 15%.

Les 500 millions de livres mis de côté sont «à mettre en relation avec les investigations en cours sur le marché des changes de la part de certaines autorités réglementaires», explique l’établissement dans un communiqué. Le directeur général Anthony Jenkins s'est engagé à rentabiliser Barclays et à réduire son risque, en limitant son activité de banque d'investissement. En l’espèce, le bénéfice imposable de la banque d'investissement a chuté de 39% au troisième trimestre à 284 millions de livres, reflétant la contraction de cette activité: le produit net bancaire a diminué de 10% avec la baisse des revenus sur les marchés actions et de taux, ainsi que sur l'activité de conseil. Les trois divisions de la banque de détail ont contribué à hauteur de 80% au bénéfice opérationnel du troisième trimestre. Le bénéfice net trimestriel du groupe recule de 26% à 379 millions de livres, pénalisé par une moins-value de 364 millions liée à la vente de sa filiale espagnole.

A lire aussi